Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 18:24

PERMIS DE TUER DEMOCRATIQUEMENT

 

          Hollande, président socialiste, n'admet pas que le Syrien Assad puisse "gazer son peuple". Il ne s'agit pas ici de chambres à gaz mais d'obus chimiques contenant du gaz sarin, une saloperie fabriquée et vendue notamment par nos amis britanniques (les mêmes qui montent sur le pont pour dénoncer haut et fort l'utilisation sur le terrain de cette trouvaille qu'ils fabriquent et qu'ils vendent).

          Si l'on suit le raisonnement jésuitique des chers socialistes au gouvernement, ce qui est inadmissible de la part de l'Etat Syrien c'est de massacrer la population syrienne avec des armes non conventionnelles. S'il s'agissait d'armes "classiques" - bombes, missiles, chars, chasseurs, mines, lance-flammes, mitrailleuses - passe encore, l'ONU aquiesce. Mais là, non, Assad viole la convention de Genève et les droits des peuples sous-développés à être exterminés selon des moyens humanistes. Voilà pourquoi après la grandiose épopée Malienne Hollande remet le couvert !

          Qu'il est réjouissant de voir nos socialistes Français qui, tout en s'efforçant de gratter dans les poches des salariés les 100 milliards d'euros que réclament les patrons, défendent avec la plus extrême fermeté les droits inaliénables du paysan et du prolétaire syriens à se faire anéantir suivant des procédés validés par les Droits de l'Homme.

 

Force et Honneur

Sous-Lieutenant P.M. Karpov

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV
commenter cet article

commentaires