Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 00:00


MARX, L'"ANTI-SEMITE"

     Il faut bien clore le énième procès intenté à charge au théoricien Marx, cette fois-ci sous l'accusation mortifère d'"anti-sémitisme", intitulé proféré par l'habituelle escouade sinistre de philo-sophistes, écrivaillons et bataillons rangés d'analphabètes Afrikaners idéologiques, volatiles nécrophages se prenant pour les  indispensables gazelles de la démocratie bourgeoise.

     Avant de fermer le ban, résumons ce que nous avons pu découvrir dans la brochure intitulée "La Question juive", écrite par Marx alors qu'il avait tout juste 25 ans, car c'est bien de cet écrit qu'il s'agit lorsque les orfraies de l'anti-"anti-sémitisme" hululent à la mort sur l'infâmie supposée du théoricien communiste, cherchant à puiser aux mânes d'une idéologie aussi probante que bricolée à la hâte et avec le plus aristocratique mépris pour ceux à qui on la sert en hors-d'oeuvre :

13 ANTI-THESES SUR MARX ANTI-SEMITE

       Anti-thèse 1 : le sujet de la brochure "La Question juive" est la place qu'occupe dans l'idéologie capitalistique toute idéologie religieuse.

       Anti-thèse 2 : Marx pose que l'émancipation des êtres humains passe par leur émancipation religieuse et, plus généralement, idéologique.

      Anti-thèse 3 : Marx pose que toute émancipation menée jusqu'à son terme passe par l'émancipation de l'Etat, c'est-à-dire dans le cas de l'Etat bourgeois de sa destruction et, dans celui de l'Etat révolutionnaire, de son extinction.

      Anti-thèse 4 : L'Etat démocratique est une forme supérieure de la religion.

       Anti-thèse 5 : Seul l'Etat bourgeois démocratique est à même de réaliser les aspirations illusoires de la religion. Hier la religion aspirait l'Etat, aujourd'hui l'Etat aspire la religion.

      Anti-thèse 6 : Quel qu'il soit, l'Etat religieux est impossible.

     Anti-thèse 7 : Les Droits de l'Homme ne sont que les droits bourgeois de l'homme bourgeois.

      Anti-thèse 8 : Les Droits de l'Homme, en tant qu'ils prennent comme monade l'individu bourgeois, délimitent l'aliénation de l'être humain en tant que tel, c'est-à-dire qu'ils nient l'essence sociale de l'homme, la communauté humaine (gemenweisen).

      Anti-thèse 9 : Même en état de démocratie, les droits de l'homme ne constituent pas plus un programme politique et pratique que les enseignements religieux ne constituent un mode d'existence valide.

      Anti-thèse 10 :
La liberté que ressassent les Droits de l'Homme n'est que la liberté de l'échange mercantile, la liberté de la concurrence capitalistique, la liberté de circulation des marchandises ainsi que la liberté individuelle du bourgeois et de son engeance, la petite-bourgeoisie.

      Anti-thèse 11 : Une organisation de la société qui supprime les conditions du Marché rend impossible toute religion, parce que toute religion s'appuie sur les conditions nécessaires du Marché.

      Anti-thèse 12 : Le Juif n'est qu'un symbole extrapolé du capitalisme, ce qui éclaire son succès jamais démenti, aussi bien sur le plan de l'adhésion que du rejet.

      Anti-thèse 13 : "Le christianisme est issu du judaïsme ; et il a fini par se ramener au judaïsme". Marx pose que, pour supprimer l'une et l'autre religion, il s'agit de supprimer le capitalisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans Politik
commenter cet article

commentaires