Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 10:07

LA TRONCONNEUSE VIII

 

UN PHILOSOPHE AVERTI EN VAUT UN DEMI

 

 

 

L'INVITE :

 

                                                             (rétro-virus onfrayique grossi un million de fois)

 

    
   
  "On me fait savoir que ma voix compte". Quelqu'un pourrait-il contacter ce "on", pour qu'il cesse d'obliger Mr Onfray à se départir de son humble bouffissure ?
     Ah, ce n'est plus la peine. Mr Onfray en personne nous révèle l'identité de ce "on" : "un contrat éthique [plutôt "étique"] passé avec une personne pour qui j’ai de l’affection au Nouvel Observateur - François Armanet en l’occurrence".     

     Qu'est-ce que ça serait si, au lieu d'"affection", il avait été question d'amour tendre ! Dis-donc François, t'en pinces pour les philo-sophistes ou quoi ?
    
     Faisons contre mauvaise fortune bon coeur et voyons voir les "analyses" que Mr Onfray, faisant entorse à sa vaniteuse déontologie, consent à contre-coeur consentant à délivrer au monde :

     "J’aurais donc dû parler la langue de bois, pratiquer le double langage – comme d’aucuns dont je tairais le nom…"

     Ca, c'est de la bombe ! La "langue de bois", le "double langage" parlé par "d'aucuns". Y'a pas, des années d'études, ça vous forge un politologue en acier galvanisé.

     Et là, toc toc badaboum. Mr Onfray lâche enfin une vraie, sinon "analyse", disons "constatation" :

     "Je ne compte pas les centaines de mails arrivés sur mon écran faisant de Nicolas Sarkozy, dont, rappelons le pour information, je ne partage pas les idées, un fasciste, un nazi, un néo-fasciste, un crypto fasciste, un fou, un malade mental, un dictateur, un tyran, un despote, et passim…
     Le « Tout Sauf Sarkozy » ne suffit pas à faire une politique – on a vu combien le « Tout Sauf le Libéralisme » était une pensée réactive courte avec laquelle on ne produit rien qui vaille. La diabolisation du personnage n’est pas digne du jeu démocratique.
.."

     Ca tombe bien. Karpov voudrait justement signaler à Mr Onfray un chenapan qui s'est livré à un tel exercice de "diabolisation" de Président Sarko, parfaitement indigne du "jeu démocratique" :    

     "...ces niveaux de dangerosité psychiatrique (...) ...la quête d’une puissance défaillante... (...) Un freudien verrait probablement dans cette tyrannie de la puissance défaillante - qui architecture une existence toute entière- un écho à la castration, donc la menace d’une ombre du père... (...)
     La course à la présidence de la République n’est pas seulement une affaire politique, mais aussi (et surtout ?) une logique thérapeutique, une cure sur le divan, une plainte mal contenue débordant sur tout le pays pris en otage de ce traitement. (...) 
     ...le méchant, le partisan, le sectaire, le traître, le disciplinaire, l’autoritaire, le velléitaire, le réactionnaire, le colérique, l’irascible, le nerveux, l’atrabilaire, le susceptible, l’arrogant, l'ambitieux qu’enseignent trente années de pratique politicienne de Neuilly à Beauvau..."

     etcetera... le lascar qui pratique une telle diabolisation psychanalytique se tapit sur le site du nouvelobs' et il y a table ouverte. Soyez vigilant, Mr Onfray, la démocratie est effectivement mise en danger par de telles inepties. Au fait, comment va votre schizophrénie hédoniste ?

 

       (et s'il ne reste qu'un tronçon à tronçonner, ce sera le suivant)

[article de M.Onfray "Conclusions, pièges à cons" lisible sur blogs.nouvelobs.com]

Partager cet article
Repost0

commentaires

john 29/05/2007 15:42

IL n'est pas schizo, il est opportuniste et vénal.
Pou le reste, bien vu, SLK.

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 29/05/2007 19:10

 
     A votre service, John

onrigoleonrigole 28/05/2007 22:38

C'est vrai que monsieur Michel confond la punkitude du praesitruc avec des marques de psychopatie. Faut faire gaffe: La parano hystèrique crée des conditions favorables à la tyrannie. Celle ci se nourrit de la peur et de la servilité des exécutants, qui devancent les volontés du tyran.
On est pas forcé, pour autant, de tronçonailler le philosophal pierreux à tout va. Mets de l'huile (dans la tonçachose), SL!!
 

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 28/05/2007 23:27

De l'huile, le S-L K. en met pour la chaîne, ça entretient.
Si la "parano hystérique" était le seul facteur de "tyrannie", il n'y aurait plus un centimètre sur la planète qui pourrait y échapper (déjà que...).
Non seulement elle n'est pas le seul facteur mais en plus, ce n'est pas la cause principale. La cause principale et fondamentale, c'est... faudra que tu refasses un tour chez le S-L K.