Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 20:57

LA TRONCONNEUSE IV

LE CÔTE OBSCUR DE L'OBSCURITE

 

 

L'INVITE

(ne reculez pas vos yeux de l'écran ; l'habit ne faisant pas le moine hédoniste, ce personnage est totalement inoffensif)

 

    
    
Objectivement, il arrive à Mr Onfray d'émettre des arguments efficaces, par exemple lorsqu'il critique le PCF. Karpov voudrait alors rendre un hommage bio-dégradable au prof de philo "populaire", d'autant que ce dernier s'est permis d'exhiber de petits rappels historiques généreusement piochés chez Karpov (avant de faire censurer le même Karpov et d'autres par "l'Onfrayrateur") : le pacte germano-soviétique, les négociations avec la Kommandantur parisienne pour tenter de faire reparaître l'Huma, les accords de Grenelle en tant qu'acte de décès négocié de la grève générale de Mai 68. Il y a bien d'autres points critiques sur l'histoire du stalinisme "français" que Mr Onfray méconnaît, Karpov en causera une autre fois.

     Fin de la bio-dégradation de l'hommage karpovien à Mr Onfray : notre exceptionnellement peu perspicace politologue s'avisa de "conseiller" le PCF. Si chaque conseil donné par Mr Onfray lui rapportait un euro, il serait devenu milliardaire en peu de temps.

     Oncques, l'Onfray dit un beau jour aux zombies staliniens :
     "Soyez raisonnables, faîtes un travail de mémoire. Je souhaite ardemment pour ma part nietzschéenne de gauche, la re-fondation de votre crèmerie (dont j'ai pourtant évoqué auparavant l'histoire, faite de volte-faces et de trahisons de la classe ouvrière. A être philosophe, je n'en suis pas moins amnésique à la vitesse d'un poisson rouge. Au bout de 5 mn, j'ai oublié le début de mes raisonnements !)"
     Et le "libertaire" de se fendre soudainement d'un voeu pieux qui fit et fait encor se retourner dans leur fosse commune anonyme les anarchistes massacrés par le stalinisme : "ce Parti [le PCF] mériterait aujourd'hui de faire les scores qu'il faisait après guerre". Qu'est ce que le camarade Onfray attend pour s'encarter au PCF, entre la poire trotskiste et le fromage social-démocrate ?

     La réponse ne se fit néanmoins pas attendre : "Je fus couvert d’insultes. On me répondit non pas sur les faits – comment les nier ?-, mais on condamna, on fit tomber le couperet de la guillotine communiste, on me menaça physiquement, on fit circuler sur internet des calomnies, on utilisa les colonnes de la presse militante pour m’agresser personnellement sans jamais discuter mes arguments, sans récuser les faits, sans apporter l’ombre d’une analyse critique , on vandalisa ma voiture, on m’écrivit des lettres d’insultes, non signées pour beaucoup, je reçus des appels téléphoniques anonymes en plein milieu de la nuit".

     Mr Onfray, s'il se rendait dans le Grand Nord canadien et, chemin faisant, tombe sur un ours mal léché (tous les ours le sont), tiendrait au plantigrade le discours suivant :
     - Sois raisonnable, compère ours. Je souhaite ardemment que tu refondes ta réputation sur une attitude non plus agressive mais aimable. Ton espèce - les carnivores plantigrades - mérite aujourd'hui d'entrer dans le Panthéon des animaux pacifiques".
     Quelle serait donc la réaction de l'ours ? Pas pire que celle des staliniens, certes, car l'ours est un prédateur, donc "assassin innocent". Le stalinisme non.

     Observer le spectacle édifiant de  Mr Onfray jouant les nurses auprès du PCF a quelque chose de pitoyable, entre le masochisme et l'opportunisme petit-bourgeois.

     Conclusion provisoire : le petit Michel se retrouva donc fort marri de s'être ainsi fâché AUSSI avec les staliniens, malgré tous ses efforts évidents de bonne volonté (pour ne pas dire d'ostentatoires génuflexions).

(A suivre pour la prochaine rondelle)

 

[article de M. Onfray "Conclusions, pièges à cons" lisible sur blogs.nouvelobs.com]

Partager cet article
Repost0

commentaires

sans importance 18/05/2007 13:58

Couper monsieur Michel en IV, avec une tronçonneuse, n'est ce pas un peu... une obsession castratrice forestière?

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 20/05/2007 18:31

Peut-être bien. C'est le côté "homme des bois" du Sous-Lieutenant Karpov

Yacedjaz 16/05/2007 22:29

Salut, S.L. Karpov.Si tu veux publier au-dessous du balcon, c'est simple.Tu fais un commentaire. Tu fournis une adresse mail valide, et je t'y dépose une invite.Ainsi, tu pourras publier tes articles que je trouve intéressants, et surtout ça me reposera d'avoir à les recopier... faudrait pas non plus que je passe pour un idolâtre du SLK.Et merci encore pour ton soutien logistique.Ceci est valable pour tous les lecteurs de ce blog, de passage, ou assidus.l'adresse du blog est http://o2soudubalcon.canalblog.com/Ceci n'est pas de la pub ! Je ne vends rien.Allez, bonne continuation dans tous les cas.

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 17/05/2007 00:21

 
O.K., l'adresse c'est tatiana.lobatch@laposte.net
Donc, si Karpov a saisi (en matière d'informatique, il est un peu dur de la comprenette), tu vas envoyer à cette adresse une "invite" qui lui permettra de publier sur le nouveau "souslebalcon".
Donc à très bientôt                                           S-L K.