Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 08:05

A LA UNE DE L'"HUMA"

 

 

L'Huma est devenu "journal communiste". Le 16 mars 1922, elle titre :

    

"PLUTÔT L'INSURRECTION QUE LA GUERRE".


On y parle d'anti-militarisme, de "haine à la guerre", d'anti-patriotisme... un certain Renaud (peut-être le grand-père du chanteur mort) interpelle la Chambre des députés : "Votre patrie c'est le dividende !".

Le 12 août 1923, le PCF mène campagne contre l'occupation de la Ruhr par l'armée française. L'Huma prône la fraternisation entre ouvriers, soldats français et ouvriers allemands qui sont en grève :

 

 "LE PROLETARIAT FRANCAIS AUX CÔTES DU PROLETARIAT ALLEMAND"


Le 8 janvier 1924, un article titre :


"L'ABSURDITE DU REFORMISME"


Un autre :


"L'ABOMINABLE VENALITE DE LA PRESSE : COMMENT ON PREPARE UNE GUERRE !"

 


Le 12 novembre 1935, changement brusque de ton à l'occasion de la commémoration de l'armistice de la 1ère boucherie industrielle mondiale :


"L'INCONNU [le soldat] A RETROUVE SES CAMARADES !"

"Fraternellement unis, anciens combattants, aviateurs illustres, officiers et sous-officiers de réserve, prêtres même, défilent à l'Etoile, 60 hommes de front, sous les ovations d'une foule innombrable".

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans karpov
commenter cet article

commentaires