Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 13:12


IL RESTE...

     
DEMOCHRETIENS DE TOUS LES PAYS DEMOCHRETIENS !

PROSTERNEZ-VOUS AUX PIEDS DE MAHMOUD,
REELU "LOYALEMENT" AVEC 65% DES VOIX !

VIVE LA DEMOCRETINERIE !
     


      Les burnes persanes ont livré leur très attendu verdict : c'est le Prési
dent Ahmadinedjad qui le demeure (président Iranien).
       Une fois encor, la mise en scène électorale n'a fait que conforter la clique de  nantis
sinistres gouvernant l'Iran. Il n'existe pas plus d'"alternative démocratique" là-bas qu'ici et ailleurs. La seule alternative possible demeure la même que celle qui porta les barbus au pouvoir : l'insurrection des masses.

      Au passage, on louera la perspicacité remarquable des spécialistes, consultants et autres persépoliphiles qui, pour la plupart, avaient annoncé un "raz-de-marée" populaire qui submergerait le Président sortant.

    
En appelant à voter pour un candidat du sérail, l'opposition "modérée" s'avère très largement tributaire de la mascarade, acceptant complaisamment d'être traitée comme le dindon favori de la farce planifiée, quand un appel général à une abstention massive aurait évité à la jeunesse iranienne une si cruelle désillusion. Mir Hossein Moussavi, le candidat défait, peut pousser autant qu'il peut des hauts cris. Il a accepté de jouer le jeu pipé que lui proposait le barbu "suprême". S'il n'a pas prévu le coup foireux, c'est qu'il est piètre politicien. L'hypothèse d'un miroir aux alouettes démocratisantes est plus plausible.
 
     Le plus inquiétant, c'est que cette comédie électorale conforte l'Etat le plus dangereux de la région, incontrôlable, agressif, militarisé à l'extrême, méprisant systématiquement les résolutions du machin ONUsien et, pire encor, possédant l'arme nucléaire en batterie industrielle :


ISRAËL !

UN LOBBY MILITARO-RELIGIEUX AU MOINS AUSSI DEMOCRATIQUE QUE LE RIVAL PERSE...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans Rubrique à brac
commenter cet article

commentaires