Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 17:53
         

BORDEL A CUL


Entourloupé par les malfrats
Et succombant sous les contraintes,
Je change de style les gars,
J'abandonne les demi-teintes.
Je tire à vue et dans le tas !
Bordel à cul ! Charette-à-bras !
Verlaine avait au moins l'absinthe
Qu'en 14 on interdira.
Il en tirait de douces plaintes
Et des rimes de 100 carats.
Sacré bordel de Vierge enceinte !
On me vend du faux mascarat, ah ah...

Est-ce le tocsin ou le glas ?
Une cloche invisible tinte,
Et cette horrible rumeur-là
C'est l'An 2000 qui se pointe
Du côté de Mururoa.
Bordel à cul ! Charette-à-bras !
La cote d'alerte est atteinte
Dans le Sahel et le Biafra.
Devant leurs vaches sacro-saintes,
Les Hindous sautent les repas.
Sacré bordel de Vierge enceinte !
Quelle idée de naître là-bas, ah ah...

Dans la patrie de Neruda
Les aurores se sont éteintes.
Partout l'on se heurte aux soldats,
Chaque minute est une crainte,
Un gadget made in USA.
Bordel à cul ! Charette-à-bras !
Le Pape à Rome, les mains jointes,
Prieura quand la nuit sera,
Puis tout au bout de sa complainte,
Lance une bulle
ex catedra.
Sacré bordel de Vierge enceinte !
Au grand jamais n'avortera ! Ah ! Ah !

Dans un hôtel à cancrelats,
Une fille horriblement peinte
Sur un lit bancal et sans draps
Attend qu'aboutisse l'étreinte
D'un michton qui n'en finit pas.
Bordel à cul ! Charette-à-bras !
Nous, comme putes, l'on s'éreinte
Pour le gîte et le bout de gras.
La liberté, déjà restreinte,
Au fil des jours mets les
adjas.
Sacré bordel de Vierge enceinte !
89 c'est vieux déjà, ah ! Ah !
Sacré bordel de Vierge enceinte !
Réinventons le
Ca Ira
ah ! Ah !

(1975)


Jean-Roger CAUSSIMON
(1918-1985)

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans Rubrique à brac
commenter cet article

commentaires

La guimauve 07/04/2009 18:38

Ainsi le Karpov est "un jeunot"?eh oui il te manque un mot à cette merveilleuse chanson  de Caussimon:"mettre les adjas= mettre les bouts" c'est du vieil argot fin 19ème début 20ème!merci quand même de l'avoir mis ce superbe texteEncore un qui se fait rareSa fille après sa mort a repris le flambeau c'est bien aussi mais c'est différentSalut ta lieutenance

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 08/04/2009 11:39


Oui, un petit jeune... Eh bien, grâce à toi Karpov va compléter. Merci pour lui (Jean-Roger). Ca c'est une Bonne Action.


mathieu 06/04/2009 08:48

un petit salut matinal.je découvre ce nouveau blog.On n'en ouvrira jamais assez pour pallier notre déficit de communication.A+

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 06/04/2009 09:23


Oui, périodiquement, Karpov "mue". Il opère de manière dialectique : "niant" la forme précédente, puis niant cette négation, il en ressort une forme nouvelle.

Mais le FOND, lui, demeure invariant.