Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 11:14


UN NOUVEAU VENU CHEZ LES ZOMBIES :

BIENVENUE A L'UZBEK-QUI-S'TEND !

     Par les temps qui courent et alors qu'à Gaza pleuvent bombes au phosphore et missiles intelligents sur les femmes et les enfants d'abord, le Sous-Lieutenant P.M. Karpov a la satisfaction de vous présenter un nouveau specimen produit par les tensions qu'engendrent dans ce beau pays de Frânce la sale guerre menée par l'armée israëlienne contre la population Gazaouie.

     Le specimen auto-baptisé uzbek a déroulé sous les rangers du Sous-Lieutenant le tapis jaune des coyotes humanoïdes. Entre ici, l'uzbek qui s'tend à la 1ère voix aigre sous son crâne :

     
"Subir depuis quelques jours les propos intempestifs de l’analphabète Bouddah et de son acolyte Karpov le dément, sans compter, en outre, un ou deux autres intervenants de la même farine, mais disposant sans doute de moins de loisirs, offre, en retour, quelques menus avantages, surtout dans l’exploration des gouffres de la bêtise humaine. Je dois à la vérité de dire que Karpov, dont je parlerai plus en détail dans la suite, semble se situer, dans ce domaine, à des profondeurs moins vertigineuses que son alcoolyte".

[Déjà, il avoue qu'il a un faible pour votre serviteur, tout en le qualifiant de dément, ce que Karpov dément. Appliquer à des positions politiques qui vous dépassent largement des termes relevant de la psychiatrie de Casino, c'était usage courant dans la Russie stalinisée. Vous verrez plus loin revenir ce détail comme une échalotte dans l'huile.] 

     "Comme je l’ai dit, j’ai mis quelque temps à comprendre, car la psychologie de ces individus est singulière ; ainsi a-t-on peine à imaginer que ces gens-là puissent vraiment espérer des lecteurs pour leurs élucubrations ; en fait, ils encombrent les blogs d’autrui de leurs textes faute de pouvoir trouver quiconque pour les lire dans leurs propres blogs".

[Le blog du S-L ne va pas si mal que ne le souhaiterait l'uzbek. En fait il va bien, mais Karpov ne crache jamais sur le petit + que lui amènent régulièrement des admirateurs refoulés tels que son nouveau fan. Merci à eux.]

     "Je viens par hasard de tomber, en cherchant autre chose, sur le blog de Bouddah ; il s’orne de deux commentaires, l’un et l’autre de… mais vous avez déjà deviné je pense …de Karpov. Naturellement, en retour, dans le blog de Karpov, les commentaires sont de Bouddah ou d’un certain Abou quasi palindromique (j’ajoute cet adjectif seulement pour forcer Bouddah à en chercher le sens !)"

[Jalousie... quand tu nous tiens, tout part en eau non de Bouddah mais de boudin (noir) comme l'aigritude. Quant au palindrome, n'importe quel collégien passant au "Jeu des 1000 €" en connaît la définition, a fortiori l'Eveillé.]

      "Quant au blog de Karpov, c’est le même régime, mais dans le registre de la violence folle, ce qui est étrange, vu les positions qui sont les siennes dans le cas de Gaza. Là encore, je cite « Description du site [par lui-même naturellement] : Le Sous-Lieutenant Karpov décrypte pour vous l'actualité de notre monde et le passe à la tronçonneuse, au lance-flammes et à la mitrailleuse lourde. Ce site a été créé le 23/03/2006."

[Or donc, le client considère les positions politiques de votre serviteur comme des preuves de folie et de démence, ces intangibles positions de principe que le S-L applique à la situation réelle à Gaza : chars d'assaut, avions de chasse et armée sur-entraînée s'attaquant avec toute l'efficacité stratégique et la puissance destructrice dont ils sont capables à une population civile d'un million et demi de personnes enserrées par force dans un mouchoir de 40 kms de long sur 10 de large. Effectivement "le Sous-Lieutenant Karpov décrypte pour" et par vous le cours de l'impérialisme mondial, utilisant les armes de la critique, sans auto-censure ni censure d'autrui (ce qui n'est pas le cas de l'uzbek-de-lièvre).]

      "Le Sous-Lieutenant [avec majuscules s’il vous plaît] Piotr Marat [comme Safin !] Karpov » est un allumé du bocal, qui tient beaucoup à ce que tous ces détails figurent dans toute mention de son pseudonyme. (...) A le lire, vu ses choix et son ton, ce doit être un nostalgique du stalinisme et de la grande Armée rouge, sans doute tombé sur la tête dans son enfance. Un »mili fana » refoulé en somme !"

[Attention, avec l'Armée Rouge il faut y aller prudemment. Il y a Armée Rouge et "Armée Rouge", il y eut l'Armée révolutionnaire constituée par Trostki avec des va-nu-pieds, armée quasi-spontanée qui sauva la Russie débarrassée du tsarisme des armées liguées contre elles qui tenaient le siège aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur (les armées Blanches) et il y eut l'Armée soviétique, cerbère de l'Empire russe reconstitué par la contre-révolution stalinienne. Un peu de discernement ne ferait pas de mal à l'uzbek. Pour le reste, ce n'est pas l'Armée Rouge qui est tombée sur le teston à Karpov-enfant, c'est Karpov-enfant qui est tombé dans l'Armée Rouge !]

      "Les investigations rapides que j’ai pu faire sur son site m’ont démontré que les rares commentaires émanent toujours du même groupuscule (dont l’inévitable Bouddah) ; on y sert inlassablement les mêmes sottises haineuses et un antisémitisme cent fois recuit :
      Un seul exemple car à l’heure du petit déjeuner de ce samedi…, je ne veux pas vous couper l’appétit :
      « Il y a quelque chose de pourri dans le Royaume de la merguez kasher."
      [trouvé chez : faynour.nouvelobs.com]. Cette précision est de Karpov !
"

["MARCELLUS : - Il y a quelque chose de pourri dans le Royaume de Danemark." (HAMLET, Acte I, Scène IV) : cette précision est aussi de Karpov !

La légende incriminée accompagnait une video où l'on voit Enrico pôh-pôh-pôh Macias répéter 50 fois devant des rabbins attendris qu'il est "solidaire de tsahal" parce que "tsahal défend les frontières d'Israël non seulement en Israël mais les frontières d'Israël partout dans le monde". Si ça, ça n'est pas une touchante profession de foi impérialiste, le Sous-Lieutenant ne s'appelle plus "Karpov" ! Ainsi donc Israël "défend ses frontières" en lançant toute une armée sur un territoire occupé et sans défenses, délimité, encadré et surveillé par cette même armée et enfin, territoire le plus humainement dense de la planète. Quant au "partout dans le monde", c'est une allusion à peine voilée aux agissements terroristes du Mossad qui a pignon sur rue notamment chez les tontons-flingueurs états-uniens.
Dans cette légende, l'uzbek-qui-s'tend, lui, n'a vu que la charge de la preuve d'un "antisémitisme 100 fois recuit". A l'heure où le score de la soi-disant "guerre" est de 1500 morts (dont la moitié d'enfants, futurs "terroristes" selon l'acception uzbeko-maciassienne) à 15 et, en remerciement de ses sympathiques attentions,  le Sous-Lieutenant a inventé un proverbe rien que pour le censeur centrasiatik :

l'aveugle n'entend que ce que le sourd ne peut voir.

Pour ces différentes raisons le Sous-Lieutenant P.M. Karpov le redit haut et clair :

     - Il y a quelque chose de POURRI au Royaume de la merguez kasher.] 

      "Karpov se veut humoriste (ce qui ne serait pas grave s’il était drôle) et même historien, car un des derniers posts de son blog est consacré à une histoire d’Israël, à la mode son cher et grand Staline, dont il ignore manifestement le rôle essentiel et décisif dans la création de l’Etat d’Israël !"

[Staline... le gros nom est lâché. Précédé de "son cher et grand". Au risque d'insister lourdement, votre serviteur se permet d'attirer votre attention sur le manque de connaissances théoriques et politiques de nombre de ces "uzbeks" qui prennent leur vessie pour une lampe magique. Juste un détail : politiquement, le Sous-lieutenant est un Bolchevik, se référant par là aux révolutionnaires  premiers de l'Octobre russe. En 1934, la contre-révolution stalinienne a achevé de dévorer pratiquement toute la génération qui avait participé à Octobre 1917, après des procès en sorcellerie largement médiatisés par les staliniens du monde. Alors si Iossip Dougachvili est "cher" au coeur du S-L P.M. K., ce n'est pas au sens où l'entend uzbek !
Pour ce qui est de la fondation d'Israël, il est vrai qu'en la soutenant, l'Empire russe espérait bien incorporer le nouvel Etat dans le giron du glacis soviétique. Nombre de leaders-fondateurs d'alors (1947) étaient influencés par les idées "socialistes" (voir les kibboutz). Cependant le 1er dirigeant de l'Etat Hébreu, Ben Gourion, remit vite les choses dans l'ordre "normal" : Israël avait vocation à faire allégeance à l'Occident, c'est-à-dire à son grand chef, l'Empire états-unien. Mais ces considérations-là passent à 10 000m au-dessus du crâne des uzbeks and consorts.
]

     Pour en finir avec l'idéologique analphabète, le Sous-Lieutenant offre un petit bonus pour ses fidèles et pour les autres aussi : une photo du p'tit gars.



Tout s'explique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans LA TRONCONNEUSE
commenter cet article

commentaires

kamile 21/01/2009 20:04

Salut mon sous lieutenant tout ce que je sais est que je n'aimerais pas t'avoir en tant qu'ennemi en face de moi ... tu es redoutable ...mais qui voudrait t'avoir comme ennemi sinon l'ennemi ...tu dois etre aussi diable pour ton ennemi qu'un ange pour tes amis ... et je choisi l'ange au diable sauf ...sauf le maso-sado qui t'ensulte ...tiens pour ... rien ... juste le déni de penser différement ... quel laideur ces zebec ... tiend il vous empêche même de voir la beauté ...vieux loup a la chaperon rouge ...bien a toi homme libre !!!Dommage que tu ne sois pas une femme j'aurais élu domicile chez toi ...

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 22/01/2009 09:36


...et réciproquement. Salut fraternel Kamile.


Bouddah 21/01/2009 07:50

Haaou! Sous-Lieutenant, l'Usbek-Rantanplan est á l'agonie, il s'éteindra á petit feu étouffer par sa propre merde, lui qui critiquait mon penchant scatologique, en vient á réver de bouffer de la bouse de vache. Mais le Bouddah est généreux et tout les matins il lui conserve le produit de son gros intestin...Sus aux néocolons!!! Haou!!!

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 21/01/2009 13:06


L'uzbek est allé jusqu'à publier un édito où il s'excuse auprès du Sous-lieutenant, qui lui a répondu que ce n'était pas la peine. A la guerre comme à la guerre.


décembre 20/01/2009 14:18

Bravo mon Sous-Lieutenant. Toujours aussi incisif et vrai. Criss que j'aime ça !
Et en plus, mon favori de jeunesse, le "sale son" de Johnny Winter. Merci.
Donc tu devrais aimer le frérot aussi hein ? Tu sais Edgard, je l'ai vu à Montréal dans le temps de "White Trash" avec Gerry La Croix dont d'ailleurs je n'ai jamais plus entendu parler. Cool fool, tu connais ?
Comment que ça s'fait que t'aime les mêmes artistes que moi ?

Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV 20/01/2009 17:05


L'album que tu cites, Karpov ne le connaît pas. Le morceau que voici (plus haut !) était à Woodstock et curieusement, la prestation de J. Winter a été quelque peu délaissée (il n'était pas dans
"l'esprit" ?).

Karpov a toujours apprécié ce guitar-hero, symbolique à plus d'un titre : plus "blanc que blanc" puisqu'albinos Texan, la part du blues est déterminante dans son jeu. C'est lui qui a remis en selle
le grand Muddy Waters pour les dernières années de son existence. Les 2 albums qu'il a fait avec le maître sont plus "noirs que noir".

Salut fraternel.