Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 17:00

2. MANIPULATIONS IDEOLOGIQUES

        La fondation d'Israël en 1948 a profondément modifié l'idéologie officielle de l'Etat, qui a dès lors divergé nettement du sionisme primitif. Le rappel de la caution biblique s'est alourdi de l'instrumentalisation des camps de concentration nazis. D'abord extermination, la "solution finale" réservée par les leaders nationaux-socialistes aux Juifs d'Europe centrale est devenue holocauste, puis dernièrement "Shoah" ("catastrophe" en Hébreu), mot qui apparaît fréquemment dans la Bible hébraïque.
     Cet alliage artificiel entre le mythe des Hébreus et la réalité des camps de concentration a été sur-exploité par les idéologues officiels. Mais cette arme symbolique est à double tranchant. A chaque guerre provoquée par Israël, les massacres et les exactions commis par "Tsahal" ("Armée de Défense d'Israël") sont venus faire remonter à la surface la référence à la brutalité des Nazis, dans une proximité historique et idéologique qui a provoqué le malaise des rescapés des camps. Il était inévitable que se produise l'assimilation des militaires israëliens à l'armée allemande de 1940 et du peuple Palestinien aux Juifs d'Europe. Ceux qui hurlent le plus fort à l'infâmie sont ceux-là mêmes qui brandissent le droit biblique d'Israël à la conquête guerrière, à l'oppression et à l'impérialisme.

      Les sionistes les plus récents ne se sont pas contentés d'invoquer la Bible ou Adolf Hitler pour justifier la terrible répression militaire s'abattant régulièrement sur les Palestiniens. Ils se livrent communément à un amalgame des plus vulgaires entre l'anti-sionisme et l'anti-sémitisme, en y adjoignant des accusations loufoques de "révisionnisme" et de "négationnisme". La récente apparition de "l'historien" Faurisson devant un parterre de cailleras pro-palestiniennes les a fait pousser leurs  cris d'orfraie
habituels pour tenter de couvrir les bruits du massacre et les odeurs de chair palestinienne grillée par les missiles "intelligents". Ces faux théoriciens dérisoires prétendent édicter du haut de leur chaire percée les Tables de la Loi du sionisme :

     - la politique d'Israël ne critiqueras ;

     - si Tsahal dénonceras, anti-sémite et révisionniste définitivement  seras ;
 
     - aucun massacre de Palestiniens n'évoqueras ;

     - avec les Nazis les faucons sionistes ne compareras ;

      ...et tout ce qui s'en suit.

      Voilà les chiens de guerre tsahaliens absous de leurs atrocités, au nom de la Shoah, d'Israël et de la Bible ! 

        Cette négation de la négation mérite qu'on s'y attarde : la vie d'un Palestinien est loin de valoir celle d'un Israëlien. Cela se retrouve logiquement dans le bilan comptable des victimes, où le dernier rapport est de 1 à 400. Un rabbin fondamentaliste peut très bien, au coeur de Jérusalem et au sus et au vu de tout le monde, réclamer la "solution finale" pour tous les Arabes Israëliens et Palestiniens.
     Quelles armes Israël n'a-t-elle utilisées sur les champs d'expérimentation et de bataille du Liban et de Palestine ? Bombes au napalm ? c'est fait ; à fragmentation ? idem ; sans oublier les bombes n'explosant au sol que lorsque les gens sortent des abris - en règle générale, ce sont les enfants qui accourent en 1er - ; bombes contenant des substances anti-cicatrisantes ; bombes sales (aux vrais morceaux de déchets d'uranium); bombes chimiques, etc.
      Evoquons maintenant la redoutable efficacité des méthodes guerrières israëliennes ; contrôle des voies de communication, embargo total, privation d'eau et d'électricité, terreur militaire, bombardements continus et conjoints (artillerie terrestre + aviation + marine si possible), destruction systématique des habitations - du moins celles qui ont échappé aux bombes et aux missiles -, arrestations de groupe, torture, internement... Rien n'y manque, du moment que
le justifie la "sécurité du territoire" .
       N'omettons pas de noter la remarquable harmonie tactique entre les chiens de guerre tsahaliens et la "diplomatie" israëlienne. Dans une 1ère phase, les molosses blindés sont lâchés sans crier gare ; puis, pendant que l'ennemi "terroriste" commence à compter ses morts et ses blessés, on fait dans l'explication pédagogique devant la meute des corbeaux médiatiques ; on lance
ensuite une 2ème phase plus meurtrière, tout en faisant mine d'accepter une trève négociée mais soudain intervient la 3ème phase, beaucoup plus destructrice, pendant que Messieurs et Mesdames les Ambassadeurs-drices s'expriment suavement face micros et caméras, dans la langue du pays où ils officient. Cette sarabande  infernale atteint son point culminant quand "le machin" (l'ONU) proteste mollement (Tsahal flingue avec bonhommie ses mandataires) et commence à évoquer des "crimes de guerre". Après la 25ème injonction du cousin d'Amérique à "faire preuve de modération et de retenue", se taisent alors les canons chauffés au rouge, ne laissant derrière eux que ruines, fumerolles et désolation, parsemées de tas de morceaux calcinés de ce qui était quelques jours auparavant des êtres humains, femmes, hommes et leur progéniture, vieillards et mémés re-sculptés dans la mort par le métal hurlant.

     Telle est la nature de l'Etat d'Israël, ce en quoi il ne se distingue nullement des autres Etats impérialistes. Le rêve d'une "Terre promise" s'est dissous dans les velléités d'un mini-territoire fauteur de guerre, appuyé par la plus puissante Famille actuelle de la Mafia capitaliste planétaire.

     D'avenir pour cet Etat-là, il n'y en a pas plus que pour l'existence effective d'un "Etat Palestinien". Hors la guerre en permanence, le "Grand Israël " n'a aucun futur et les sionistes le savent pertinemment.

     Pour en finir provisoirement, le Sous-Lieutenant va te raconter une petite histoire qu'il a empruntée à l'écrivain  Juif Marocain Edmond Amran El Maleh :

     dans les années 80 durant la énième guerre au Liban, un certain "colonel Geva", officier dans l'armée israëlienne, se présenta au 1er Ministre d'Israël, le fameux Menahem Begin, pour démissionner en plein blitzkrieg car il n'assumait plus les horreurs quotidiennes perpétrées par la troupe. Dans son exposé à Mr le 1er Ministre, le colonel Geva déclare avoir aperçu à la jumelle des enfants de l'autre côté de la ligne de front. "Eh bien Colonel, lui demande Begin, avez-vous reçu l'ordre de les tuer, ces enfants ?" L'officier fait signe que non. Begin lui répond simplement : "Dans ce cas, de quoi vous plaignez-vous ?"
    
Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Salut à tous,Il serait vraiment bon que vous vous intéressiez à la résistance en Israël. Elle a besoin d'aide, stratégiquement aussi importante que celle à apporter en Palestine et à Gaza en particulier.Mes meilleurs bordel de DieuAbdul-David-Franz Yakov
Répondre
A
Salut Karpov, mon sous-lieutenant,Je suis bien content de trouver ici un com de Bouddah, et d'y apposer le mien.Te prie aussi de bien vouloir m'excuser de me servir de ton site comme d'un relais.J'ai failli, c'est ma faute ma grande faute...Petits arrangements entre "amis", Plumeplume m'a demandé de censurer Bouddah..... et je l'ai fait !Honte sur moi jusqu'à la 5ème génération, j'ai fait l'opportuniste, le lâche qui obéit à ses amis par complaisance vile !Il venait de se faire jeter par Mirage (évidemment) mais aussi Usbeck. Bonjour la communication !Tout cela est excessif, et vain en vérité !As-tu noté mon ami que j'ai été moi-même banni chez Dame Fleury, je présume pour avoir tenté de te parler "au dessus d'elle". J'expliquais que ton discours est bienvenu, sain, sur cette blogosphère...



ça bannit à tout va, par ces temps de roquettes et massacres !Ne me bannis pas.... je t'éme bien mon sous-lieutenant !
Répondre
S

Ê Abou ! Pourquoi veux-tu que le Sous-Lieutenant il te "bannisse" ? Il ne bannis personne et en plus, il t'aime bien aussi.

La double "plume" ferait bien de s'en mettre une là où on pense. Cette nana est complètement idiote : après s'être fait éreinter par les 2 sinistres imbéciles-que-tu-sais et avoir annoncé 50 fois
son retrait du monde des blogs, là voilà de retour à leur pomper honteusement le dard. Y'a des coups de pompes aux fesses qui s'égarent.

De toute manière, son blog crétin n'est fréquenté par personne de consistant. Sauf ton respect, le Sous-lieutenant parle à coeur ouvert et sans auto-censure.

Salutations fraternelles


B
Vu que le camp de la haine (Allegra et Mirage) m'ont censuré peut tu leur faire suivre ce post de ma part.
C'est la meilleur celle-là, des belges qui se sont écrasés devant les nazis viennent nous donner des lecons. Ils ne sont même pas capable de s'entendre entre eux, mais ils s'occupent des affaires des autres, n'importe quoi.
Les francais ne sont pas mieux, ils viennent nous dire aujourd'hui qu'ils étaient tous résistants en 40, et pourtant la Collaboration a durée 5ans. Soit c'est un mensonge [c'est mon avis, tous des collabos comme sur ce blog] soit ils ne savaient vraiment pas résister et merci les forces alliés, et surtout les régiments d'Afrique. C'est leurs enfants que vous méprisez aujourd'hui. Vous n'avez donc pas de reconnaissance, pas de mémoire?
Ces gens ont le droit de manifester que cela vous plaisent ou non, nous sommes en démocratie et ils l'ouvrent. Et je pense que c'est cela qui vous dérangent que des basanés vociférent dans vos rues, vous voudriez qu'ils restent caché à nettoyer vos chiottes. Mais tous cela est finis, ils n'ont plus ce complexe d'infériorité  qu’avait leur parent, faisait les infantiliser, qui vous donnait le droit de les metre sous tutelles pour piller leur  richesses. Aujourd’hui ils pensent par eux-même. Effectivement comme nous sommes au début de leur émancipation, il y a des ratés, ils vont souvent trop loin dans la provocation, mais dois-je vous rappeler que nous en Europe quand on a commencé á manifester au milieu du XIXéme siècle, ils y avaient des batailles de rue, cela finissaient souvent dans le sang, quand ce n'était pas des grenade qui étaient envoyé en pleine foule. En France quand dans les manifestations socioprofessionel, les manifestants scandent : “ Sarko le people aura ta peau!” est-ce que l’on se déchaine autant contre eux? Non ce qui prouve que ce qui vous derange ce sont les origines éthniques des manifestants et non les messages. En occident les manifestations catégorielles mobilisent également cette violence symbolique dans les mots et les images, c’est la raison d’être d’une manifestation elle doit marquee.
Le terrorisme n'est ni arabe, ni musulman, c'est un acte humain de désespoir qui a touché toute les sociétés, je vous le rappelle, il est ni de droite, ni de gauche.
Sous un prétexte humaniste vous laissez aller vos instincts raciste les plus vil, comme á chaque moment de crise dans l'histoire de l'humanité. Ce qui se passe au moyen orient et qui ne concerne qu le moyen orient vous donne l'occasion de laisser aller votre racisme.
Moi je ne pense pas que l'islam est un probléme pour l'Europe, mais il faut l'accompagner, échanger avec eux et ils finiront pas trouver d'autres moyens de lutte plus pacifique. Car on ne chassera jamais ni les conflits, ni les luttes de nos sociétés, ils n'y a qu'a lire nos échanges pour voir que nous ne tomberons jamais d'accord entre nous.
Ce racisme et cette islamophobie à peine voiler me fait vomir...
Et ce n'est pas la peine de me répondre car je n'échange pas avec vous, vous êtes sales, je ne m'adresse qu'à ceux qui comme moi, par hasard, tombe sur ce tas d'immondice que vous appelez blog Camp de la paix, je veux être comme du Airwick au-dessus de cette puanteur.
Vous n'êtes que le camp de la haine, je garde un oeil sur vous et à chaque absurdité maquillée de bon sentiment que vous sortirez je sortirais...
PS: Pour tous les intransigeants, oui j'ai un discours compassionnel et je l'assume. La vrai paix ne peut s'obtenir que par un dialogue constructif (impossible ici) et par la volonté de faire des compromis.
Répondre
S

Karpov étant systématiquement censuré chez les 2 tristes, il leur a consacré une rubrique : "Musée aux horreurs". Mais il sait que le guignol sosie de Chevènement ne peut s'empêcher de lire le blog
du Sous-Lieutenant, alors il lira sûrement ton post.