Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 10:19


SO LONG JUMPING-JOHN




     Le soutien d'"Al-Qaida" n'y aura pas suffi... En effet, l'organisation procréée par les services secrets  états-uniens avait apporté son soutien à l'Arizonien Républicain John Mac Cain, considérant non sans ironie que l'élection à la Maison Blanche du candidat conservateur rapprocherait plus sûrement l'Empire honni de sa désagrégation prochaine. A moins qu'on ne considère ce ralliement spectaculaire comme un joli coup du parti Démocrate. Après tout, ses membres aussi ont accès aux portables de Ben Laden et de sa bande de copains et ce soutien a sûrement fait perdre autant de votes à Johnny-la-frite-décongelée que le choix de la réfrigérante alaskienne Sarah Pallin (une trisomique qui s'ignore) comme vice-présidente.

       Donc, comme vous avez dû l'apprendre par la bande, c'est le candidat des Blancs et des Noirs blanchis, des médias et des pipoles occidentaux, de Sarkozy-Bruni-Tedeschi, de Ségolène et de Johnny Halliday, du Dalaï-Lama et de Huo Jintao qui siègera dans le "bureau ovale" dès février 2009. On notera au passage l'unanimisme pro-Noir de la quasi-totalité de ceux qui soutinrent la 2ème intervention armée U.S. en Irak. Parmi eux, le BHL nationâl qui  papillonne sur les chaînes amerloques en se vantant auprès des "alliés" d'avoir "découvert" le candidat Noir. En occultant soigneusement le fait que lui, Bernard-Henri, a approuvé passionnément le débarquement à Bagdad quand Obama l'a toujours combattu et dénoncé.

     Grâce à cet émoi mondialisé et face à la crise qui frappe au coeur les salariés états-uniens et ceux du "reste" de la planète, les U.S.A. feront l'économie d'un mouvement social. Au lieu que l'union qui fait la force du prolétariat débouche sur une lutte sociale réelle, la plus efficace école de conscientisation politique, elle va se déliter peu à peu dans la spectacularisation générale qui fait que, par exemple, la couleur de peau est devenue un critère déterminant de gestion de l'impérialisme. Dans cet engouement pour l'"afro-américain" Obama, il y a quelque chose de cette mauvaise conscience du Blanc classe moyenne, qui lui fait considérer le critère racial comme déterminant. Or pas plus que d'infériorité la race ne constitue un signe de supériorité. Il n'est que d'observer le gouvernement actuel en Frânce, dont les personnes d'autres couleurs ne sont pas les moins incompétentes, loin s'en faut.

     Pour ce qui est de la ferveur - au demeurant compréhensible après 8 années de W. Bush +  Chesney + "Connie" Rice (tiens, une "afro") + Colin Powell (un métis glissant juste à temps avec armes de destructions massives et bagage de menteur officiel dans le camp victorieux) + Donald Rumsfeld + Wolfowitz + Richard Pearl -, ceux qui ont la mémoire la moins courte se remémoreront les 14 années de mitterrandisme qui ont suivi la victoire de la gôche frânçaise aux présidentielles de mai 1981. Juste le temps d'entonner l'Internationale et...rideau !

     Une mesure que pourrait prendre le nouveau dirigeant de l'Empire, s'il n'était pas plus à gauche que Mac Cain n'était à droite, serait de ré-ouvrir l'enquête sur les attentats du 11 septembre. Nul doute qu'il s'en gardera bien et que pour cette raison entre autres, Barack Obama ne sera pas assassiné, comme vous l'a déjà certifié le Sous-Lieutenant. 
Partager cet article
Repost0

commentaires