Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 00:00


     Pour avoir déclaré à propos de
l'exécution du patron de Renault, Georges Besse, le 17 novembre 1986 :

     
"Je n'ai pas le droit de m'exprimer là-dessus... Mais le fait que je ne m'exprime pas est une réponse. Car il est évident que, si je crachais sur tout ce qu'on avait fait, je pourrais m'exprimer. Par cette obligation de silence, on empêche aussi notre expérience de tirer son vrai bilan. ll faut clarifier les choses : le processus de lutte armée tel qu'il est né dans l'après-68, dans ce formidable élan d'émancipation, n'existe plus. Mais, en tant que communiste, je reste convaincu que la lutte armée est nécessaire à un moment du processus révolutionnaire."
 
      Jean-Marc Rouillan co-fondateur de l'organisation armée Action Directe, qui avait obtenu un régime de semi-liberté après avoir croupi 20 ans en taule, s'est fait remettre au trou par le Parquet de Paris.




       Ce n'est pas seulement la Justice bourgeoise qui s'acharne ainsi à briser le guerillero urbain - alors qu'elle n'y est nullement parvenu jusqu'à présent. Une des tristes figures de l'"opposition", François Hollande, aussi "socialiste" que Sarkozy, sachant que l'ancien chef d'Action Directe évoquait la possibilité de faire désormais de la politique sagement et qu'il avait opté pour l'organisation du facteur Besancenot, a sommé ce dernier de prendre position contre l'horrible "terroriste" et autres salades aigres à la social-démocrate, avec à la clé une injonction fondamentale au leader trotskiste de se positionner contre "la violence" en général et la violence politique en particulier. Piètre revanche d'un PS écartelé, qui a vu nombre d'ouailles déserter le magasin pour aller voir chez le facteur, mieux achalandé en termes de radicalisme purement verbal.






       









    




      
     Une fois de plus, le Sous-Lieutenant Karpov vous invite à méditer avec quelle célérité réagissent les politiciens bourgeois vautrés dans l'économie de marché, tout en prétendant en combattre les aspérités les plus voyantes. Dès qu'il s'agit de se mettre au garde-à-vous républicain et jeter l'anathème sur ceux qui ne mangent pas de cette soupe, il n'y a plus de "socialisme" qui tienne. Il faut avoir la dose surconcentrée de cynisme d'un Hollande ou d'un Strauss-Kahn (PDG "de gôche" du FMI !) pour venir aboyer sur quelqu'un qui vient tout juste de purger 20 années de geôle et inciter les chiens de garde du Capital à le ré-enfermer illico parce qu'il ne se renie pas. Il est vrai qu'à gauche, tous les anciens "68-tards" ont fait plus que se renier, ils se sont quasiment couchés aux pieds de leurs maîtres bourgeois. Autant dire qu'ils braillent ferme après tout ce qui leur paraît menacer "l'ordre et la justice" qui les a transformés en ce qu'ils sont aujourd'hui, et plus particulièrement après une personne esseulée dont le courage et l'incorruptibilité leur font honte.
    
     Cependant, une crise économique mondiale vient tout juste d'ériger son champignon atomique sur la société civile avec, en perspective, transfusion de richesses de la classe salariée vers ses exploiteurs, chômage et misère accrus en attendant que le Capital rebondisse vers d'autres sommets de croissance et d'autres abîmes destructeurs. Mais selon les très démocratiques défenseurs du Marché, il ne s'agit pas de "terrorisme", voyez-vous, seulement la marche ordinaire du système, faisant beaucoup de morts au travail, et de victimes sans travail quoique, parmi ces millions de cadavres, aucun grand patron, "créateur de richesses", mécène culturel ou philo-sophiste pérorant sur l'argent qui "ne fait pas le bonheur", aucun "élu du peuple", aucun sénateur obèse, aucune escort-girl télévisualisée à outrance.
     

     Action Directe a exécuté un PDG - esclavagiste - au nom de la justice de classe et en a assumé les lourdes conséquences. Le Sous-Lieutenant Karpov ne partage pas avec les membres d'Action Directe une conception de la violence comme un acte isolé, pratiqué par un groupe lui-même isolé du reste de la société. Mais il dénonce la répression qui s'est abattue sur eux et se déclare totalement solidaire de leur volonté de ne pas plier face à l'écrasante idéologie dominante. Comme le dit Rouillan, la société du spectacle aurait préféré, et de loin, qu'il se renie, qu'il crache sur ce qu'il a fait, qu'il fasse acte de contrition larmoyant et écrive un livre sur son "expérience", qu'il se produise comme un ouistiti enchaîné sur les plateaux télé des bonimenteurs de foire, bref qu'il devienne la énième marchandise humaine qu'on brade à "l'opinion publique".
 
       C'est bien pour ces différentes raisons qu'aujourd'hui un petit juge, n'écoutant que la voix de ses maîtres parlant à l'unisson de sa "conscience" a décidé  (parce que son supérieur hiérarchique lui avait passé un coup de fil) de ré-enfermer le "terroriste". La violence de classe, c'est comme l'or, l'argent, le pétrole, la plus-value : la Bourgeoisie en détient le monopole et entend bien défendre ce privilège par le fer et par le feu.





Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bsr, Bien évidemment la question n'est pas de se focaliser sur une personne fut-elle JM Rouillan, mais je crois qu'il est important de commencer par exiger le respect qui lui est dû pour son comportement irréprochable autant d'un point de vue de prisonnier que de militant fidèle à ses convictions.D'autre part en me replongeant dans les documents de l'époque j'ai pu vérifier que bien avant tiout lemonde "ils" avaient copris où nous mèneraient les restructurations d'entreprises, tant d'un point de vue des pertes d'emplois que de l'efficacité des luttes.l'isolement dans lequel les salariés furent confinés et le sont depuis fut une révolution patronale passée inaperçue mais ô combien efficace.pour toutes ces raisons et certainement d'autres encore, il me semble indispensable que JM Rouillan soit aujourd'hui respecté et d'abord par nous.Après, il est évident que le combat continue (si combat il y a). Mais je crois qu'il est primordial de demander à cet Etat Bourgeois et corrompu d'arrêter de nous prendre pour des cons en remettant en taule 20 après, quelqu'un qui n'a fait que ce que nous faisons tous : s'exprimer.laisser ces gens là nous autoriser à l'ouvrir quand ils le souhaitent serait commettre une grosse erreur quand on voit que eux ne se privent d'aucun médias pour répandre leur sale propagande !J'espère que tu seras assez d'accord avec ça,Fraternellementmathieu. 
Répondre
S

Karpov est solidaire des membres d'Action Directe face à la répression étatique. Mais il ne partage pas leur vision VOLONTARISTE du processus révolutionnaire. Ce n'est ni par l'exemple de
groupuscules, ni par des tentatives de putsch désespérées que l'ordre capitaliste sera renversé.

Salut Mathieu.


M
désolé...Tu m'as fait peur quand tu as dit que tu tombais sur la page "erreur 404". j'ai cliqué et effectivement tu avais raison.Mais... cette fois il ne s'agissait QUE d'une erreur de ma part que j'ai commise en recopiant l'URL. Il manquait ce "R" à "obseRvateur". ca doit marcher maintenant. Jusqu'à quand ?? Seul Christophe Gaguegneau le rédacteur censuer en chef de l'hebdo socialo boutgeois le sait. C'est lui qui tient les ciseaux.Pour le reste... Anna ? Je ne partage pas ton avis. Elle n'est pas clean. Elle fait dire à sa copine (peut-être une seule et même personne) Annick ce qu'elle ne dit pas "elle" même.Elle m'a censuré sur son Blog et interdit d'y aller lorsque je "vivais sous une autre étiquette" que mathieu. Pourquoi? Pour l'avoir soutenue CONTRE "lavissauve"... tout un programme ! Mais bon... tu fais comme tu veux. je te mets en garde c'est tout. Autrement l'affaire Rouillan et le crack boursier confirme tout à fait les analyse d'AD de l'époque à savoir que le système capitaliste et porteur de mort et de haine.Le moment est venu je crois de lui porter un coup fatal si on s'y met TOUS.AmitiésMathieu
Répondre
P
AD lutta contre tous les impérialismes y compris l'emperialisme sioniqueCes larmes de crocodile dans certain blog pour les victimes D'AD dont on en a eu que foutre durant 20 ans cachent la haine pour tout ce qui remet en question la politique d'IsraelD'autre part battre tambour avec Rouillan libre et soutenu par le NPA sert à nuire non pas à l'idée qu'on ait un facteur président mais surtout que l'idee mauvaise de dénoncer le sort des palestiniens puisse perdure
Répondre
S

Par rapport au leader d'Action Directe, le battage fait va bien au delà de sa seule personne : il y a une crise mondiale, le chômage est endémique. Il faut aux "pouvoirs publics" tout faire pour
canaliser les remous sociaux à venir dans la ribambelle des canaux "démocratiques" habituels : grèves minimum avec service maximum, élections en tout genre et débats oiseux. La violence légale de
l'Etat est un rempart contre la violence seulement potentielle des masses. Se focaliser sur l'individu JM Rouillan, c'est empêcher l'appel général à la lutte et à la violence de classe. 


M
Salut Karpov,je désespérais de trouver sur un site un soutien à Jean-Marc.En me rendant chee "Anna" (nouvelobs) j'ai cliqué sur le lien qui conduisait au tien et je suis absolument d'accord avec ce que tu dis... j'ajoute même que je regrette que ma lâcheté à l'époque... et peut-être maintenant encore n'ait pas fait de moi le 5ème de la liste.Pour autant  aujourd'hui il nous revient de défendre bec et o,ngle celui, ceux et la mémoire des autres qui ont eu ce courage, cette lucidité de nous montrer il y a 25 ans vers quel "avenir" nous nous engagions.Si je peux me permettre, je t'informe que sur Nouvel Obs règne une clique absolument ignoble et que Anna chez laquelle tu t'exprimes ne me semble pas très clair (lis à l'occasion mon dernier article).Pour être précis, voilà la 4 ème fois que le Nouvel Obs me censure (officiellement pour propos diffamatoires) parce que je dénonce chez eux des personnages plus que louches.A+
Répondre
S

Salut Mathieu.

Effectivement, le Nouvel Obs' est un mag' tout ce qu'il y a de plus petit-bourgeois humaniste de gauche. Quant au blog d'Anna, il est un des rares que Karpov fréquente parce que, même si
Madame Anna est de tendance christianisante, elle a l'esprit suffisamment ouvert pour ne pas censurer des blogueurs comme le Sous-Lieutenant. Le pire blog de l'Obs' s'appelle "L'avis sauve à
condition d'éclairer".

Salut fraternel 

P.S. Effectivement, Karpov n'a pu accéder à ton site web ("erreur 404"). Peut-être va-t-il falloir que tu le déménages dans une autre crèmerie.


T
" L'homme riche est une brute inexorable qu'on ne peut arrêter qu'avec une faux ou un paquet de mitraille dans le ventre."
Répondre
S

D'où la nécessité de se réapproprier la violence de classe, confisquée par tous les bons petits-bourgeois démocrates humanistes qui campent au pied de la loi, l'ordre et l'Etat.