Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 17:49
COMMERCE EQUITABLE ET DEVELOPPEMENT DURABLE SONT SUR UN BATEAU
 

(LA COLOMBIE AU SECOURS DE L'AFRIQUE)


Escobar.jpg
(un des grands bienfaiteurs de l'humanité)

       Depuis que les Etats-Unis, quelque peu inquiets de la pénétration accrue de la poudre dans leur jeunesse dorée, ont resserré leurs frontières maritimes et aériennes, les nouvelles plaques tournantes de la principale source de devises colombienne ont migré vers le continent Africain, notamment la Guinée.

Guin--e.jpg(Guinée équatoriale)

       C'est ainsi que la matière blanche transite vers les côtes guinéennes par une myriade d'archipels. Mais que fait la police ? se demandera-t-on. Eh bien, elle prélève sa dîme au passage, sans parler des notables de l'administration qui mettent de l'huile de palme dans leur manioc.
         C'est bien simple, quand vous vous balladez dans la capitale (Conakry), si vous voulez connaître les fer-de-lance de la lutte anti-trafic, repérez les chantiers ou les maisons pharaoniques : au sus et au vu de tout le monde, ministres, officiers et autres huiles se sont faits bâtir des villas qui seraient impensables à Juan-Les-Pins ou à La Baule.
      Quand des passeurs Colombiens ont la nonchalence de se faire pincer, ils ne séjournent guère plus de 2 ou 3 jours à l'ombre, le temps d'arroser qui de droit, en attendant qu'un
mystérieux coup de  téléphone venu "d'en haut" ne les fasse sortir du trou et retourner tranquillement à leurs affaires.

        Cet import-export frappe aussi un pays frontalier : le Sénégal. Là, l'Etat fait mine de mettre un peu plus d'entrain à la tâche de surveillance des frontières. Mais que faire réellement ? Le chiffre d'affaires de cette marchandise particulière représente plus de 100 fois le PNB du Sénégal ! Impossible de lutter.

Senegal.jpg(de la "neige" pour le Sénégal)

        Seuls les naïfs peuvent croire à une "solution" dans le cadre des rapports impérialistes mondiaux. Il existe bien une mesure qui, d'un point de vue capitalistique, aurait quelque chance d'aboutir : la cotation en Bourse des matières 1ères de la drogue. Cependant, pas une Bourgeoisie n'aura le culot de prendre une mesure en apparente contradiction avec la "morale" publique et le "civisme" citoyen. En conséquence, il est fort à craindre des jours ensoleillés et profitables pour le trafic mondial de saloperies en tous genres. L'économie colombienne ne s'effondrera pas de sitôt, pas plus que celle des pays pétroliers.
           

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans Politik
commenter cet article

commentaires