Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 14:00

LE BON SENS EST "UN IMBECILE TOUT ROND"



time.jpg(une du "Time" en 1937)

    
     "Le "bon sens", la démocratie et la morale "généralement admise" ne sont pas les seules victimes de l'impérialisme. Le bon sens "inné à tous les hommes" est sa troisième victime. Cette forme inférieure de l'intellect, nécessaire dans toutes les conditions, est aussi suffisante dans certaines conditions. Le capital principal du bon sens est fait de conclusions élémentaires tirées de l'expérience
humaine : Ne mettez pas vos doigts dans le feu, suivez de préférence la ligne droite, ne taquinez pas les chiens méchants... et cætera, et cætera. Dans un milieu social stable, le bon sens se révèle suffisant pour faire du commerce, soigner des malades, écrire des articles, diriger un syndicat, voter au parlement, fonder une famille, croître et multiplier. Mais sitôt qu'il tente de sortir de ses limites naturelles pour intervenir sur le terrain des généralisations plus complexes, il n'est plus que le conglomérat des préjugés d'une certaine classe à une certaine époque. La simple crise du capitalisme le décontenance ; devant les catastrophes telles que les révolutions, les contre-révolutions et les guerres, le bon sens n'est plus qu'un imbécile tout rond".
                                     (L. Trotski, Leur morale et la nôtre, 1938)
                                                                   
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
   " Le bon sens [...] bouche toutes les issues dialectiques, définit un monde homogène, où l'on est chez soi, à l'abri des troubles et des fuites du rêve [...] . Il est une réaction sélective de l'esprit, qui réduit le monde idéal à des mécanismes directs de riposte."                                                                  Roland Barthes. Mythologies    Le bon sens, c'est le rangement du côté de la force du langage, du côté de l'institution, de la pensée préfabriquée, où chaque terme, dans un énoncé, en appelle obligatoirement un autre. Le bon sens se révèle totalitariste, il ne permet pas de s'émanciper d'une pensée préétablie et conformiste. C'est un pur opportunisme idéologique !!!
Répondre
S
Barthes, toi Popeye...  Tout est dit.