Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 18:11
BEBERT S'EN VA-T-EN GUERRE
(mironton mironton mirontaine)

bernard-kouchner.jpg
     Entre 2 courts de tennis à taper la balle jaune avec son nouveau maître - le nabot élyséen -, le Docteur Justice national se fend de déclarations tapageuses, dans lesquelles on lui sent pousser dans le dos des ailes qu'il voudrait être celles de l'aigle martial, mais ne sont qu'appendices de poulet nourri au grain tricolore .

     [Blague : c'est Kouchner dans le désert, en petit fennec qui chemine le long d'une piste aride, suivi d'un énorme éléphant. Voyant des Touaregs qui l'observent, le fennec Kouchner leur dit fièrement : "Z'avez vu la poussière que je soulève quand je marche ?]

     Tout ce théâtre ne saurait étonner qu'un poisson rouge (2 mn de mémoire). L'humaniste Bébert a toujours réclamé des interventions militaristes pour pouvoir lever le rideau sur ses entrées en scène grandiloquentes. L'impérialisme exporte non seulement des armées et des guerres clés en main, il exporte aussi la panoplie d'infirmier et le pantin qui va avec.

     Il n'est pas inutile de relire quelques lignes datant de 1986, écrite par un ex-pote au docteur Ma buse :

     "...néo-philistin fier de l'être, et qui pourtant sentence et sermonne les autres."

     "...nulle part le style ne sauve l'homme, c'est-à-dire la bassesse politique." (Guy Hocquenghem "Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary")

     Piqûre de rappel : lorsqu'en été 1983, le gouvernement "socialiste" envoya les paras sauter sur une ex-colonie française (le Tchad), Koukouch-panier en trépignait déjà de ferveur humaniste et réclamait les bombardements en "combattant de la paix" (étiquette qu'il s'est recollé sur la langue ces jours-ci).

      "Le Kirk Douglas à fossettes de l'aide au Tiers-Monde, le grand embrasseur devant caméra d'enfants-martyrs subtilisés au tiers monde... (...)
         Le médecin tiers-mondiste est passé garde-chiourme des races inférieures..."

      20 ans après, le voilà placardé Ministre des Guerres-à-venir par un hystérique nabot libéral-totalitaire. Le destin de l'étron de la gauche caviar n'est-il pas la cuvette en marbre de Carrare des chiottes UMP ? De cette nauséabonde anti-chambre, la Mère Teresa des fabricants d'armes et des compagnies pétrolières a débouché directement au gouvernement, en tant que bouffon de la diplomatie internationale.

   

UN CAMEMBERT PRESIDENT (DU F.M.I.)

dominique-strauss-kahn-copie-1.jpg
     (Une bonne tête de social-démocrate, de celles qui inspirent confiance à la classe capitaliste, quelque chose comme la gueule du bon gros chien-chien qui surveille la villa "Léon Blum" du couple médiatico-humaniste Strauss-Kahn/Sinclair.)

     A la tête du Foutoir Monétaire International, le Président Dominique - coaché par Président Sarko - palpera quelques 500 000 euros annuels, fort peu en regard des 500 000 euros hebdomadaires de Thierry Henry à Barcelone.

     L'occasion de rappeler la haute utilité du philanthropique FMI, notamment à ceux qui pensent toujours qu'il s'agit d'un organisme de charité.
       Sous couvert d'"aide au développement", ce machin affilié à l'ONU - l'autre machin - permet aux Etats les plus développés d'acheter directement les Etats qui le sont moins.
         L'"aide" totalement intéressée du FMI concerne essentiellement des investissements financiers. Cette aide a pour but l'assujettissement total - économique et politique - des Etats secourus au cours de l'impérialisme mondial, dont la ligne est fixée à New-York et à Washington - pour le moment.
          Le degré d'endettement d'un pays constitue un indice significatif de l'exploitation dont il fait l'objet, du pillage de la force de travail de ses ouvriers et de ses paysans. Nul doute que le Président Dominique ne soit parfaitement au fait des bonnes oeuvres internationales dont il va prendre la direction. Nul doute qu'il n'améliore encor les bilans de la vénérable institution, c'est-à-dire qu'un milliard investi en ramène au moins 2. L'"aide" c'est bien joli, à condition de rendre du "jus". Le FMI constitue une forme globalisée d'usure ou de casino mondialisé.  A partir d'une mise initiale, les investisseurs attendent des 10, 15, 20% ou plus de "retour sur investissement". Eh bien voilà, à la roulette capitaliste, y'a un nouveau croupier mais mais mais mais mais mais attention : il est de gôôôche. Ca fera chaud au coeur et au corps de centaines de millions de déshérités.
        
A QUOI PENSE UNE FILLE DE GANACHE ?

medium_segolene-royal.jpg
     Quand des mal-intentionnés lui évoquent le dernier pavé ("L'Impasse) commis par un pachyderme qui prend de l'âge sur une île ingrate, à quoi pense une fille de vieille baderne à galons ? Eh bien, elle pense à la bible : 

     - Pardonne-lui, Père, car il ne sait pas ce qu'il fait...

    
Mais qu'est-ce que ce pauvre dieu-son-père peut bien en avoir à faire de la gauche la plus bête d'Europe et d'Asie Mineure ?

      En tout cas cela permet de noter la référence suprême de la fer-de-lance de la gauche française, face à un ancien tonton en pleine aigritude bavant 4 vérités banales :
     "Madame, vous personnifiez la quintessence de la nullitude, une vraie buse à bec de perruche, une potiche creuse sans poignée et sans fond, et le fait que les militants socialos vous aient désignée à la candidature reflète le degré d'idiotie auquel s'est rabaissé le Parti socialiste tricolore et les décérébrés du bulbe qui en font partie". Pas de quoi fouetter un chat fabiusien ou un chien hollandais.

        Mais elle, elle pense à dieu, à la bible et au goupillon paternel suspendu au-dessus de sa mise en plis ad vitam aeternam.
        

Partager cet article

Repost 0
Published by Sous-lieutenant Piotr Marat KARPOV - dans LA TRONCONNEUSE
commenter cet article

commentaires